La Ville se dote d'une Salle de Gestion de crise

Ce matin, jeudi 30 juin, le Maire et les élus ont mis le point final à la préparation de la saison estivale, lors de l’inauguration de la salle de gestion de crise en présence des représentants de la Préfecture, du CCFF, du SDIS, des forces de police et de la Sécurité civile.

Lieu dédié au déploiement de l’ensemble des outils opérationnels, il permet au Maire d’exercer son pouvoir de police en tant que Directeur des Opérations de Secours, en cas d’évènement impliquant la sécurité civile des Beaussétans. Cette salle, située en cœur de ville, au-dessus de la salle Azur, offre une réponse de proximité dans l’organisation de l’accompagnement et le soutien à la population et aux services de secours.

C’est de cette salle de gestion de crise que pourra être activé et piloté le Plan Communal de Sauvegarde et notamment :

  • L’alerte à la population
  • La gestion des capacités communales
  • L’information et la communication
  • Le contact des élus et de la préfecture et/ou des organismes officiels
  • La prise en charge des personnes vulnérables
  • Le soutien
  • La prise en compte des besoins de première nécessité
  • La gestion des mesures particulières face aux risques identifiés sur la commune
  • La prise en charge matérielle, morale, voir psychologique de la population sinistrée dans la chaine de soutien.

En cas de nécessité, le Maire devient alors le DOS (Directeur des opérations de secours, le décisionnaire) accompagné de la cellule de crise pour le suivi des actions à mener, un COS est nommé (Commandant des opérations de secours pour avis et conseils, c’est généralement un pompier ou un membre des forces de l’ordre.

Aux côtés du Maire, un Commandant des opérations de secours pour avis et conseils, généralement un pompier ou un membre des forces de l’ordre, et des interlocuteurs, nombreux : la Préfecture, les Services municipaux, les SDIS, les Forces de l’ordre, le CCFF et la réserve communale, la sécurité civile, le SAMU…

Quatre cellules pourront être ainsi activées constituant le poste de commandement communal, la cellule RAC qui est responsable des actions communales, la cellule logistique /évaluation qui a pour but de fournir des moyens matériels et humains, la cellule Accompagnement qui gère la population sinistrée et enfin la cellule Communication qui alerte et communique avec la population, les autorités et les médias.

Forte de ce dispositif, la commune est désormais prête à activer son plan de gestion de crise en cas d’urgence, en espérant que l’été à venir ne le nécessite pas.