Cérémonie Libération du Beausset le 20 août 1944

 

Ce vendredi 20 août 2021, la cérémonie de commémoration pour la Libération du Beausset (en date du 20 août 1944) a suivi la cérémonie en mémoire du chasseur Antoine SIMONI. Elle a eu lieu devant le Monument aux Morts (Esplanade Charles de Gaulle) en présence des autorités civiles et militaires : élus, Associations Patriotiques, Cercle du 24 Février, Détachement de la Flotille 35F, Porte-Drapeaux, et a été accompagnée musicalement par l'Avenir Musical.

A noter également : la présence de trois membres du Conseil Municipal des Jeunes.

L'occasion de revenir sur l'histoire de cette journée de libération :

"Le 19 août 1944 à 17 heures, les 2ème et 3ème Spahis algériens se pointent au carrefour du Camp, où ils sont accueillis par des tirs nourris. Bilan : un tué (brigadier Magro) et plusieurs blessés côté Spahis ; de nombreux tués et blessés côté allemand. De nombreux morts éparpillés dans les vignes.

Le 20 août à 15 heures, la progression reprend vers le Beausset. Une colonne passe par les chemins du Jas Blanc et de la Pierre Mouraou, une autre par la RN8, une troisième par Sainte-Anne et Le Brûlat, où elle se sépare (moitié vers Le Beausset, moitié vers Le Castellet Village).

A l'entrée du Beausset, le premier engagement a lieu à 16 heures. L'AM8 Rogneuse du Chef Labahnie et son homologue Rouiba essuient les tirs de grenadiers allemands retranchés au Quartier Notre-Dame. Mais ces derniers décrochent.

Après avoir traversé le bourg de part en part jusqu'à la Maison des Arts, Rogneuse est engagée par un canon antichar embusqué au rond-point du Chalet (actuellement Pompidou). S'ensuit une vive riposte, y compris des blindés échelonnés sur la route du Castellet Village, dont un gros obusier. Les Allemands refluent vers Evenos.

Dans la nuit, alors qu'on pense l'affaire réglée, une contre-attaque d'infanterie est stoppée nette en avant de la cave coopérative. Au matin, on relèvera de nombreux morts allemands éparpillé&s dans les vignes.

Le Beausset est libéré ! ... C'était il y a 77 ans...

En ce jour, nous rendons hommage à tous ceux qui ont libéré notre ville dont bon nombre d'entre eux seront tués ou grièvement blessés sur les routes de la libération de notre pays."

 

 

Article publié le 24 août 2021