Sécurité incendie des zones boisées

Point sur les actions de prévention

 

Un article paru le 18/08 dans « Le Beaussetan » interpelle les élus sur le passage de véhicules motorisés de type quad près de la maison du rédacteur de l’article. L’occasion pour nous de faire le point sur les actions de prévention incendie mises en œuvre sur nos massifs forestiers.

La période de sécheresse, associée à la canicule, que nous subissons place en effet le risque incendie au centre de nos préoccupations. Toutes les actions de prévention et de protection sont d’ailleurs bien antérieures au passage des quads.

Débroussaillage réglementaire des voies communales, patrouilles quotidiennes du Comité Communal Feu de Forêt appuyées par les véhicules du département, surveillance renforcée des massifs par les Groupes d’Intervention Feux de Forêts de la Protection Civile, Vigie située au Mont Caume, vérification régulière des signalisations réglementaires en place, stationnement d’un hélicoptère bombardier d’eau sur l’aérodrome du Castellet.

En plus de ces actions, la Police Municipale patrouille quotidiennement et veille notamment au respect des limitations d’accès aux massifs forestiers en période rouge. Les policiers sont d’ailleurs sollicités soit par des riverains, soit par la patrouille du comité communal des feux de forêt qui rencontre des contrevenants.

Dans le cas révélé par « Le Beaussetan », la PM s’est rendue sur place dans les 10 minutes et a pu interpeller les quads concernés.

Il s’agit d’une société basée à Six Fours, qui organise la découverte de notre région, dont le gérant est particulièrement scrupuleux du respect de la réglementation et n’emprunte les chemins privés qu’après autorisation des propriétaires. Le gérant a d’ailleurs rencontré en début de saison nombre de propriétaires concernés. Il s’agit de ballades familiales, respectueuses de l’environnement (basse consommation, peu de bruit), et de la réglementation (vitesse imposée inférieure à 20Km/h sur les chemins privés en terre). Lorsque le public est plus jeune, il apporte une vigilance particulière au respect de ces consignes et sanctionne ceux qui ne les respectent pas. Le groupe est composé de 7 quads maxi, et ne passe qu’une fois en fin de matinée et une fois en fin de soirée. A l’issue de la saison, la société organise une remise en état s’il y a lieu des portions de chemins qui auraient pu être endommagées.

Compte-tenu du mécontentement exprimé par quelques riverains, la société envisage pour l’année prochaine d’autres circuits.

 

Article publié le 19 août 2021