Vigilance sécheresse dans le département du Var

 

ANNEXE A l’ARRÊTÉ PRÉFECTORAL PLACANT EN SITUATION DE VIGILANCE LE DÉPARTEMENT DU VAR
RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES POUR LES USAGES DE L’EAU


Afin de rappeler la nécessité d’une gestion économe de la ressource en eau et de sa protection vis-à-vis des pollutions et dans un souci de solidarité, les recommandations suivantes s’appliquent à tous et dans l’ensemble du département :
• Lutte contre les fuites sur les réseaux d’eau potable ou d’eaux brutes (réseaux, poteaux
incendie et bornes de sulfatage, fontaines…) ;
• Limitation de la consommation d’eau de façon générale.
Il est notamment recommandé :
- d’être vigilant sur les usages secondaires (arrosage, nettoyage des voitures, remplissage des piscines…),
- de rechercher les fuites,
- de mettre en place des systèmes de récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage,
- de privilégier les techniques d’arrosage économes telles que le goutte à goutte.
Les maires sont invités à porter à la connaissance de leurs administrés, par tous moyens qu’ils jugeront utiles, les économies d’eau pouvant être réalisées. Ils leur rappelleront que l’eau provenant des réseaux d’eau potable publics et privés doit être réservée en priorité à la satisfaction des besoins domestiques.
Sauf nécessité particulière, les essais de vérification de capacité de débit des poteaux incendie seront évités pendant les périodes de restriction des usages de l'eau.
Il est rappelé, en application de l’arrêté préfectoral approuvant le plan d’action sécheresse pour le département du Var, disponible sur le site internet de la préfecture, que :
- les compteurs ou systèmes de comptage concernant les prélèvements en cours d’eau,
gravitairement ou par pompage, ainsi que les prélèvements par forage (que ce soit en nappe profonde ou en nappe d’accompagnement de cours d’eau) doivent respecter les mesures suivantes :
• ils doivent être relevés à une fréquence mensuelle,
• la date de relevé du compteur ou du système de comptage, le fonctionnement ou l’arrêt de l’installation, l’index du compteur et le volume prélevé depuis le précédent relevé doivent être enregistrés sur un registre ou un cahier prévu à cet effet. Ce registre sera présenté à toute réquisition des services de contrôle.
- les compteurs d’arrosage des espaces sportifs de toute nature, des stades et des terrains de golf, et ce quelle que soit l’origine de l’eau (prélèvements en cours d’eau, gravitairement ou par pompage, prélèvements par forage - que ce soit en nappe profonde ou en nappe d’accompagnement de cours d’eau - réseau d’eau communal ou réseau particulier – Société du Canal de Provence, associations syndicales libres ou autorisées… -) doivent respecter les mesures suivantes :
• ils doivent être relevés à une fréquence mensuelle,
• les index doivent être enregistrés sur un registre ou un cahier prévu à cet effet. Ce registre sera présenté à toute réquisition des services de contrôle.
Les collectivités et les industriels doivent porter une attention toute particulière au rendement et au bon fonctionnement de leurs stations d'épuration ainsi que de leurs réseaux d’eau potable.
Notamment, les opérations d’entretien des stations d’épuration pouvant entraîner une dégradation de la qualité des rejets doivent être programmées en dehors des périodes d'étiage.
Les activités industrielles et commerciales doivent limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau. Les préleveurs agricoles collectifs doivent s’organiser et adopter une gestion concertée de l’eau
définie dans les mesures de limitation, soumise au Préfet pour approbation (service chargé de la police de l’eau).

Documents complémentaires à télécharger : 

Note du 15 avril 2021 sur la situation hydrologique en PACA

Arrêté préfectoral du 22 avril 2021 plaçant le département du Var en vigilance "Sécheresse"

Article publié le 23 avril 2021