Bas les Masques !

L'abandon des masques dits "chirurgicaux" à usage unique dans l'espace public est un désastre environnemental !

Ces  masques ne sont pas en papier comme il semble à première vue, mais en plastique (plus de 90% de polypropylène) donc absolument non-biodégradables.

Comme personne n'a envie de les ramasser, au bout de plusieurs dizaines d'années, le polypropylène se fragmente en microparticules qui vont polluer rivières et mers jusque dans les chaînes alimentaires.

De plus, lors de ce processus les substances libérées sont suspectées d'être des perturbateurs du système hormonal. En revanche, le polypropylène est recyclable de nombreuses fois, il est donc essentiel de jeter ces masques dans les containers prévus pour le plastique.

Par ailleurs, ces masques dits à "usage unique" pour un usage en milieu médical sont parfaitement lavables et réutilisables pour la protection contre la transmission du coronavirus, exactement comme les masques en tissus (biodégradables si en coton!). Ils gardent toutes leurs capacités de filtration et leur respirabilité même après 10 lavages machines à 60°C (voir une article du site Que choisir ? ici), séchage au sèche-linge et repassage au fer doux!. Ensuite, ils deviennent seulement moins confortables car pelucheux et feutrés.

Enfin, ces masques vendus en grandes surfaces et en parapharmacie ne sont pas stériles comme ceux utilisés en milieu médical (bloc opératoire). Il n'a donc pas de raison de les jeter au bout de 4 heures et ils peuvent s'utiliser exactement comme les masques en tissus, ils ne seront pas plus ni moins stériles à la fin de la journée !

Alors, protégez votre santé et celles des générations futures: zéro masque jeté dans l'environnement, soyez des super-héros !